Premier vaccin antipaludique au monde pour aider à prévenir les décès dans 3 pays africains


Toutes Les Nouvelles

Le premier vaccin antipaludique particulièrement efficace au monde devrait sauver des milliers de vies au Ghana, au Kenya et au Malawi à partir de 2018.


Le Bureau régional de l'Organisation mondiale de la Santé pour l'Afrique est présentation du RTS, S ; le premier vaccin antipaludique à avoir mené à bien un essai clinique de phase III - qui s'est achevé en 2014 - en Afrique.



L'Afrique porte le plus lourd fardeau du paludisme dans le monde. Les efforts mondiaux au cours des 15 dernières années ont conduit à une réduction de 62% des décès dus au paludisme entre 2000 et 2015, mais environ 429 000 personnes sont mortes de la maladie en 2015, la majorité d'entre eux étant de jeunes enfants en Afrique.

VÉRIFIER: Le tout premier quadriplégique traité avec des cellules souches retrouve le contrôle moteur du haut de son corps

Le programme pilote de RTS, S sera mené sur des enfants âgés de 5 à 17 mois dans l’espoir de réduire considérablement l’infection dans les régions les plus pauvres d’Afrique. L'étude évaluera l'efficacité du vaccin en administrant quatre injections de RTS, S aux nourrissons dans les zones à haut risque pour la maladie.

«La perspective d'un vaccin antipaludique est une excellente nouvelle. Les informations recueillies dans le cadre du projet pilote nous aideront à prendre des décisions sur l'utilisation plus large de ce vaccin », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directeur régional de l'OMS pour l'Afrique. «Combiné aux interventions antipaludiques existantes, un tel vaccin aurait le potentiel de sauver des dizaines de milliers de vies en Afrique.»

Donnez à vos amis une dose quotidienne de bonnes nouvelles: cliquez pour partager (Photo par le Dr PS Sahana Kadamtala Howrah, CC)